FORMATION SPORTIVE

 

DESCRIPTIF GENERAL

La formation sportive est placée sous la responsabilité de l’entraîneur du centre de formation ou sous la responsabilité de l’entraîneur de l’équipe professionnelle selon la filière de rattachement qui veillera au respect de l’application des directives techniques concernant la formation des joueuses dans les CFCP élaborées par la DTN.

La planification annuelle des entraînements ainsi que les programmations hebdomadaires et individuelles tiennent compte de différents paramètres :

  • L’équilibre entre les phases d’entraînement, de compétition et de récupération ainsi que de la variation de charges de travail au cours de la saison,
  • Le profil de l’athlète intégrant des objectifs en termes de performances sportives, de progressions techniques, tactiques et physiques. Les parcours de formation sont ainsi individualisés en lien avec les besoins définis par le staff technique pour chaque jeune.
  • Les contraintes liées au cursus (scolaire, universitaire ou professionnelle), négociées au préalable avec le staff PRO/CFCP et en concertation avec l’étudiante.

Les programmes pourront intégrer :

  • Les entraînement(s) spécifique(s) individualisé(s)
  • Les entraînement(s) physique(s) musculation,
  • Une séance de récupération (généralement positionnées le lundi)
  • Les entraînements avec le (ou les) collectifs de rattachement (Nationale 2, collectif PRO, Coupe de France selon la catégorie concernée)

Selon la nature des rencontres et la période de travail, les joueuses du Centre sont orientées par le staff vers les entraînements correspondant aux collectifs qu’elles intègrent le week-end. Le planning est réajusté chaque semaine à concurrence de 20H et intègre une journée par semaine aménagée sans activité sportive.

Un suivi et un bilan annuel sont réalisés individuellement par l’entraîneur du Centre, ou l’entraineur du collectif PRO selon la filière concernée.

Il convient également ici de préciser les objectifs et fonction des séances d’entraînement spécifiques, de préparation physique et de musculation et de récupération.

 

ENTRAINEMENT SPECIFIQUE :

Les axes de travail lors des entraînements du centre de formation :

  • Travail des points forts par rapport au poste d’avenir à savoir travail de gammes en gros volume, corrections techniques avec assistance vidéo et travail en état de stress et de fatigue.
  • Travail des points faibles toujours sur le poste de prédilection,
  • Travail du jeu sans ballon, de la culture volley et de la confiance en soi
  • Travail de polyvalence visant la possibilité d’être utilisé à un autre poste en équipe jeune ou en équipe réserve.

A – La préparation PHYSIQUE :

La préparation physique proposée aux jeunes joueuses du centre de formation s’articule autour de plusieurs objectifs. Tout d’abord, le travail physique réalisé tend à prévenir, minimiser, voire même réduire les contraintes physiques et physiologiques inhérentes à l’activité (exercices de prévention, de proprioception, de rééquilibrage musculaire…). Et surtout, la préparation physique permet d’améliorer et d’optimiser l’efficience de la joueuse par le développement de ses qualités physiques et motrices (travail de force, de vitesse, d’explosivité, de détente, de coordination…).

Un travail individualisé en fonction des besoins (points forts – points faibles) de chaque joueuse est proposé tout au long de l’année. Les cycles de travail sont planifiés en concertation avec l’ensemble du staff technique, afin de contrôler la charge d’entraînement et respecter la santé de la sportive.

B – La récupération :

Les filles bénéficient de séances de massages hebdomadaires pour leur récupération physique. La joueuse ayant une charge de travail importante a besoin de récupérer par des massages de drainage et de détente générale.

Elles profitent du même programme de récupération physique que les joueuses professionnelles.

 

FORMATION SCOLAIRE, UNIVERSITAIRE OU PROFESSIONNELLE

Le Club propose aux stagiaires la mise en place d’un projet scolaire, universitaire ou professionnel adapté aux besoins de chacun. La formation est placée sous la responsabilité de la Directrice du CFCP, chargée d’établir le bilan d’orientation pour construire ou valider un projet scolaire, universitaire ou professionnel compatible avec la préparation sportive, en relation avec la joueuse. Elle est responsable du suivi, tant sur le plan du travail que des résultats.

A – Les DISPOSITIFS DE formation

a/ Scolarité au sein des établissements publics :

Les stagiaires collégiens et lycéens suivent leurs cours normalement au sein des différents collèges et lycées. Des relations privilégiées sont établies par la Directrice du CFCP auprès des directions et des équipes pédagogiques. Les absences sont surveillées particulièrement. Dans la mesure du possible, une convention est établie avec les établissements.

b/ Scolarité par le CNED ou autres organismes de formation par correspondance :

Le Club, pour des raisons d’organisation mais aussi pédagogiques a ouvert l’accès à des formations dispensées par le CNED ou des Centres de télé-enseignement pour les filières universitaires.

En s’appuyant sur ces organismes de formation par correspondance, le Club permet aux stagiaires de suivre une formation organisée en fonction de leur emploi du temps sportif.

Chaque stagiaire a un emploi du temps personnalisé. La Directrice du CFCP est chargée d’organiser avec chacune d’elles le travail, les assiste et contrôle la réalisation en temps et en heure des devoirs à retourner au CNED.

Elle peut en cas de besoin, activer la mise en place de cours de soutien soit par l’intermédiaire d’un établissement spécialisé sur la ville (EPJ), soit par l’établissement scolaire (si l’établissement propose ce type de prestation) ou soit par un intervenant spécialisé extérieur.

c/ Les cours de soutien :

Les cours de soutien sont mise en place en fonction des besoins des jeunes.

Ils sont positionnés dans la semaine en fonction des disponibilités de l’intervenant et du stagiaire.

Les intervenants sont principalement des enseignants. Dans tous les cas, ils possèdent un diplôme de Niveau 2, en référence à la Classifications des Qualifications Professionnelles (CQP).

Les cours de soutien peuvent être reportés après en avoir informé la directrice du CFCP.

Les tuteurs doivent transmettre de manière régulière des rapports d’activités afin que la Directrice puisse avoir un visuel précis sur les accompagnements réalisés auprès des stagiaires concernées.